Direction de recherche :
Michel Aphesbero, Thomas Boutoux, Fabien Vallos.

Contributions :
Jean Calens.

Thématique :
Sigma redux / l’appel au public

Axe de recherche et Méthodologie :
Les Archives Municipales de Bordeaux sont aujourd’hui dépositaires du fonds SIGMA, ce festival international de « la recherche dans tous les arts » qui a révélé en France, entre 1965 et 1990, les figures les plus aventureuses et singulières de ce que le théâtre, la danse, les arts du cirque, le cinéma, la musique contemporaine, le jazz et la pop comptaient alors, tout en organisant expositions et conférences où se sont croisés art, cybernétique, design, écologie et technologie.

De quoi SIGMA est‐il aujourd’hui le nom ?

Alors que se prépare pour 2014 au CAPC, une exposition célébrant les trente années d’activité de SIGMA, il nous est apparu pertinent d’interroger ce qui fait aujourd’hui de ce festival une archive vivante et de réfléchir à ce que pourrait être un SIGMA Redux, pour emprunter au vocabulaire cinématographique qui désigne ainsi la version réactualisée d’un film.

Pour ce faire, nous avons choisi de privilégier dans la programmation du festival les évènements les plus marquants par leurs outrances et leurs dérapages, des adresses au public placées sous le signe de l’outrage, marque de fabrique des avant‐gardes et apanage du rock, pour les analyser à la lumière crue du présent et aux perspectives de possibles reenactments et expositions.

Ces réflexions s’accompagneront de la réalisation d’entretiens et d’un appel au public en vue de constituer une archive collaborative qui vient compléter les archives existantes sur lesquelles nous réfléchirons ensemble aux modalités d’accès et d’exposition physique et online.